Warning: Undefined array key 0 in /www/wwwroot/atoutbridge.com/plugins/system/hikashopgeolocation/hikashopgeolocation.php on line 245

Warning: Attempt to read property "zone_id" on null in /www/wwwroot/atoutbridge.com/plugins/system/hikashopgeolocation/hikashopgeolocation.php on line 245
AtoutBridge.com : Le magazine du Bridge en ligne - 11 - Championnats du monde Florilège lyonnais - part 1

 

 

Notre contenu évolue : choisissez votre formule !
"Numérique" :
téléchargez notre journal en pdf ; "Numérique VIP" : accédez à l'intégralité du site
VIP + :
téléchargez notre journal, recevez le par la poste et accédez à l'intégratlité du site
Cliquez ici pour choisir votre abonnement

 

Par le petit bout de ma lorgnette

11 - Championnats du monde Florilège lyonnais - part 1

Par Guy DupontGd11

 Par le petit bout de ma lorgnette

Championnats du monde
Florilège lyonnais(1ère partie)

L'or à  portée de main...

L'équipe de France est passée tout près d'un troisième titre mondial dans la Bermuda Bowl, dont la 43e édition s'est déroulée à Lyon, en août dernier – après ceux obtenus en 1956 et en 1997. Et quand on dit tout près, c'est de l'ordre de l'épaisseur d'une feuille de papier à cigarette, à l'arrivée, entre les deux meilleurs concurrents de ce marathon de 656 donnes !

En effet, à l'issue du bout du bout, en finale, deux points seulement séparaient l'équipe victorieuse des USA 2 (Chip Martel, Martin Fleischer, Michael Rosenberg, Brad Moss, Joe Grue, Jacek Pszczola – capitaine, Jan Martel, l'épouse du premier nommé) de celle de la France (Thomas Bessis, François Combescure, Cédric Lorenzini, Jean-Christophe Quantin, Jérôme Rombaut, Frédéric Volcker – capitaine Lionel Sebbane) : 278 imp à 276 (en 128 donnes).
Bravo aux vainqueurs ! Mais que de regrets pour les Tricolores d'avoir manqué la plus haute marche du podium pour deux navrants et « ridicules » petits points... L'alchimie de la transformation de l'argent en or a tenu à si peu ! Un écart si infime que, comme on peut l'imaginer, chacun de nos valeureux champions ne pourra s'empêcher de se le reprocher.

Gigantesque kermesse

 La quinzaine lyonnaise aura été l'occasion d'une gigantesque kermesse du bridge, orchestrée par la FFB, sous l'égide de la fédération mondiale. Elle avait mis les petits plats dans les grands, car, ce sont, au total, une vingtaine de compétitions qui furent proposées à quelque 4 000 participants. Outre les traditionnels et prestigieux championnats que sont la Bermuda Bowl, la Venice Cup (le mondial féminin), le d'Orsi Seniors Trophy et le Championnat mondial transnational par équipes, le Centre des congrès abritait encore les 5es Championnats du monde de la jeunesse (avec 600 champions en herbe, dans quatre catégories, Juniors, Filles, moins de 21 ans et moins de 16 ans), ainsi qu'une bonne demi-douzaine d'épreuves parallèles, comme les Internationaux de France, Mixte et Open, à deux niveaux, un championnat international scolaire (pour les moins de 14 ans – avec un fort contingent de petits Chinois rieurs dans des uniformes très colorés) et même une (impressionnante)1e Rencontre internationale Handibridge. La « french touch » a fait mouche.

Place au bridge ! Voici un petit florilège de donnes passionnantes provenant de ces championnats du monde. Voyez si vous auriez fait aussi bien, ou même mieux, que les champions qui ont été confrontés à ces différents problèmes.

Avantage Combescure

Le premier gros swing français de la finale de la Bermuda Bowl, contre les USA2, a été marqué sur la donne 10 (des 128). Prenez la place de François Combescure, en Sud :

Donneur Est, tous vulnérables

 
A10832
V73
64
DV6
 
     
 
RV65
R108654
10
A7
 
 
S
Combescure
O
Pszczola
N
Rombaut
E
Rosenberg
      1
1 2* 3 Passe
4 Fin    

*Soutien à Carreau, limite de manche.

Ouest entame du 7 de Pique. Votre plan de jeu ?

La solution:

L'entame émane manifestement d'un singleton, et vous êtes plutôt enclin à envisager un partage 2-2 des atouts. Profitez, dès l'entame, de votre unique montée au mort, l'As de Pique, pour jouer Cœur, en tâchant de passer la bonne, si Est fournit petit. Confrontés à ce problème, les deux déclarants (après des séquences d'enchères similaires) n'ont pas fait le même choix.

Brad Moss, pour les Etats-Unis, a fourni le Roi de Cœur, compte tenu de l'ouverture d'Est. Pas de chance ! Volcker, en Ouest a encaissé de l'As, contre-attaqué à Carreau, pour l'As de Bessis, qui lui a donné une coupe à Pique. Et comme il a fallu encore abandonner la Dame d'atout, le coup a chuté d'une levée.
François Combescure a, quant à lui, préféré passer le 10 de Cœur.

 

 
A10832
V73
64
DV6
 
7
A9
R98532
10832
 
D94
D2
ADV7
R954
 
RV65
R108654
10
A7
 

 Chanceux, direz-vous. Pas vraiment ! Avec l'As d'atout second en Est, a-t-il raisonné, il aurait été logique que celui-ci plonge de l'As, pour s'assurer de donner une coupe à Pique à son partenaire (et peut-être même deux, de son point de vue, si Ouest avait détenu trois atouts).
Bien jugé. Après l'As de Cœur, Pszczola rejoignit son partenaire à Carreau et put couper un Pique, mais ce fut la dernière levée de la défense. Le Roi de Cœur écrasa ensuite la Dame, et un Trèfle put être défaussé sur un Pique (rendant l'impasse à Trèfle inutile).
Un coup de 12, pas volé, pour les Français.

end faq
{accordionfaq faqid=accordion1 faqclass="lightnessfaq defaulticon headerbackground headerborder contentbackground contentborder round5" active=item1}

Veuillez vous identifier ou vous inscrire pour lire la suite...

Sauvegarder
Choix utilisateur pour les Cookies
Nous utilisons des cookies afin de vous proposer les meilleurs services possibles. Si vous déclinez l'utilisation de ces cookies, le site web pourrait ne pas fonctionner correctement.
Tout accepter
Tout décliner
Analytics
Outils utilisés pour analyser les données de navigation et mesurer l'efficacité du site internet afin de comprendre son fonctionnement.
Matomo
Accepter
Décliner
Inconnu
Inconnu
Accepter
Décliner
Marketing
Ensemble de techniques ayant pour objet la stratégie commerciale et notamment l'étude de marché.
Quantcast
Accepter
Décliner