Warning: Undefined array key 0 in /www/wwwroot/atoutbridge.com/plugins/system/hikashopgeolocation/hikashopgeolocation.php on line 245

Warning: Attempt to read property "zone_id" on null in /www/wwwroot/atoutbridge.com/plugins/system/hikashopgeolocation/hikashopgeolocation.php on line 245
AtoutBridge.com : Le magazine du Bridge en ligne - 5 - Vrais, faux et vrais-faux pères

 

 

Notre contenu évolue : choisissez votre formule !
"Numérique" :
téléchargez notre journal en pdf ; "Numérique VIP" : accédez à l'intégralité du site
VIP + :
téléchargez notre journal, recevez le par la poste et accédez à l'intégratlité du site
Cliquez ici pour choisir votre abonnement

 

Par le petit bout de ma lorgnette

5 - Vrais, faux et vrais-faux pères

Par Guy DupontGd11

 Par le petit bout de ma lorgnette

Vrais, faux et vrais-faux pères

L'histoire a bon dos ! En fouillant dans celle du bridge, on s'aperçoit que nombre de pères présumés des conventions les plus habituelles que nous pratiquons, ne sont en réalité bien souvent que des pères adoptifs. Usurpation de paternité ? Pas forcément. L'alchimie du passage à la postérité est complexe.

Le Stayman

Le Stayman, popularisé dans les années 40, est la convention la plus jouée au monde, avec le Blackwood (créé en 1933). Il constitue la première enchère artificielle que l'on apprend au bridge, pour rechercher un soutien majeur quatrième sur l'ouverture d'1SA.
Samuel Stayman (1909-1993), grand champion américain, de nombreuses fois membre de l'équipe nationale, triple vainqueur de la Bermuda Bowl (1950, 1951, 1953), n'en est toutefois pas formellement son auteur. La convention a été inventée par son partenaire George Rapee...et pourtant c'est bien à Stayman qu'on en a attribué la paternité, à la suite d'un article qu'il avait écrit dans The Bridge World pour la présenter, en 1945.
Une reconnaissance dont s'est fort bien accommodé cet ancien patron dans l'industrie lainière, qui avait progressivement renoncé à son activité professionnelle, pour se consacrer exclusivement au bridge. Auteur d'un grand nombre d'ouvrages (dont Expert Bidding, ou Do you play Stayman ?), il s'était également investi dans l'organisation du bridge, comme président d'un célèbre club new-yorkais, le Cavendish, puis comme élu de l'ACBL (American Contract Bridge League), où il occupa différentes fonctions, dont celle de trésorier.

Les variantes

Le Stayman a inspiré de nombreux théoriciens qui ont détourné la convention à leur manière. Parmi les adaptations :
Le Stayman de force
Le Stayman quatre paliers, mais aussi trois paliers, ou même six
Le Stayman Takis, ou double Stayman
Le Stayman Gladiator
Le Stayman à ressort (Romanet)
Le Puppet Stayman (Woolsey-Robinson, 1977)
Le Stayman mineur
Le Stayman relais, ou Checkback Stayman

Veuillez vous identifier ou vous inscrire pour lire la suite...

Sauvegarder
Choix utilisateur pour les Cookies
Nous utilisons des cookies afin de vous proposer les meilleurs services possibles. Si vous déclinez l'utilisation de ces cookies, le site web pourrait ne pas fonctionner correctement.
Tout accepter
Tout décliner
Analytics
Outils utilisés pour analyser les données de navigation et mesurer l'efficacité du site internet afin de comprendre son fonctionnement.
Matomo
Accepter
Décliner
Inconnu
Inconnu
Accepter
Décliner
Marketing
Ensemble de techniques ayant pour objet la stratégie commerciale et notamment l'étude de marché.
Quantcast
Accepter
Décliner