Warning: Undefined array key 0 in /www/wwwroot/atoutbridge.com/plugins/system/hikashopgeolocation/hikashopgeolocation.php on line 245

Warning: Attempt to read property "zone_id" on null in /www/wwwroot/atoutbridge.com/plugins/system/hikashopgeolocation/hikashopgeolocation.php on line 245
AtoutBridge.com : Le magazine du Bridge en ligne - Finale des Simultanés du Roy René 2022

 

 

Notre contenu évolue : choisissez votre formule !
"Numérique" :
téléchargez notre journal en pdf ; "Numérique VIP" : accédez à l'intégralité du site
VIP + :
téléchargez notre journal, recevez le par la poste et accédez à l'intégratlité du site
Cliquez ici pour choisir votre abonnement

 

Finale des Simultanés du Roy René 2022

Après trois ans d’interruption, la grande finale des simultanés du Roy René organisée par Bridge Plus a enfin repris ses droits le week-end du 17 et 18 septembre au Novotel-Futuroscope de Poitiers.

C’était l’occasion de réunir plus d’une centaine de bridgeurs venus de la France entière, mais pas seulement : Suisse et Belgique étaient également à l’honneur. Cette finale a réuni les 56 meilleures paires de l’ensemble des simultanés de l’année lors d’un Tournoi Handicap. Elle a été suivie d’une remise des prix et d’une soirée de Gala. Dimanche, le Tournoi de l’Amitié a clôturé les festivités.

Nous sommes le vendredi 16 septembre, je suis invitée à participer à ce grand rendez-vous comme l’ensemble des participants et, en tant que « petite nouvelle » de l’équipe, je ne sais pas ce qui m’attend. C’est ma toute première fois et comme lors des toutes premières fois, l’appréhension se mêle à l’excitation devant l’inconnu.

En ce début d’après-midi, je découvre l’ensemble de l’équipe. Il y a ceux que je connais, Yves Jeanneteau et son humour sans pareil, Luc Hirchwald qui m’a donné mon premier cours de bridge, Pierre Bedouet, 21 ans mais déjà vice-champion d’Europe, Michaël Deprouw et Laurent Lipszyc. Il y a ceux que je ne connais pas mais dont la voix m’est familière à l’autre bout du fil : Euriell Quéran, l’organisatrice de ce fabuleux week-end toujours souriante et très élégante, Estelle Chevalot et Cyrille Piochaud qui s’occupent de vous et de nous dans l’ombre. Il y a également ceux que je rencontre pour la première fois, Jean-Paul Passama, notre expert en informatique et saxophoniste à ses heures, Benoit Ribault mon alter ego en termes d’ancienneté et Christine Koeck, mon coup de foudre du week-end. Certains de nos conjoints sont là, sans oublier notre mascotte, le plus souriant des enfants en la personne de Marin.

J’ai également une pensée pour les absents, Jean-Gilles, Bogdan, Guillaume et Anne-Gaëlle indisponibles pour des raisons professionnelles ou personnelles.

Les présentations faites, il est temps de travailler un peu pour vous préparer le plus beau des week-ends.

Vendredi soir, nous commençons à accueillir quelques-uns de nos invités, même si la plupart n’arriveront que samedi matin. Je découvre que beaucoup se connaissent déjà et il règne une ambiance chaleureuse, familiale et festive, de très bon augure pour la suite du week-end.

Samedi matin, l’hôtel se remplit petit à petit et à 14h, Christine, assistée de Benoit est prête à vous accueillir pour le Tournoi Handicap à l’hôtel Mercure. Il est à noter la participation de Holly et Robin, deux jeunes passionnés qui nous rassurent sur l’avenir du bridge, ils ont 24 ans à eux deux ! L’après-midi se déroule sans accroc ou presque, seule une imprimante un peu capricieuse a failli nous gâcher la fête.

Il est 18h, les jeux sont faits, il est temps de rejoindre le cocktail au cours duquel l’ensemble des participants seront récompensés.

C’est une coupe de champagne à la main, devant une table de lots somptueuse que le classement, jusque-là inconnu de tous, se dévoile. Seules les cinq premières paires devront faire preuve de patience et attendre le dîner qui mettra fin au suspense.

La soirée se poursuit dans une salle dédiée à notre dîner de gala, une piste de danse y a été installée pour l’occasion et l’orchestre « Children of sky » nous y attend, prêt à enflammer la salle.
L’ambiance est excellente, la musique nous accompagne pendant le repas et certains couples s’élancent déjà sur la piste entre chaque plat.

Le dîner touche presque à sa fin, mais rassurez-vous pas la soirée, il est l’heure des discours et des récompenses. Luc nous raconte l’histoire de Bridge Plus depuis ses débuts, avec émotion. Une histoire à laquelle Yves a participé pendant près de vingt ans avec passion et qui va bientôt s’achever pour une retraite bien méritée. Oserai-je dire que son humour va nous manquer ! La pause nostalgie passée, il est temps de récompenser les cinq premières paires du classement qui gagnent toutes un voyage. Les meilleurs ou les plus chanceux, comme diraient certains bridgeurs, auront donc l’occasion de découvrir l’Italie, Carnac, Megève, la Savoie ou encore Gréoux les bains avec notre équipe.

La soirée se poursuit sur la piste de danse au rythme de rocks endiablés, des musiques des années 80 et 90 et d’autres plus récentes que nous aimons tant. Certains, raisonnables, partent se reposer en vue du Tournoi du dimanche, d’autres, poursuivent jusqu’au bout de la nuit.

Dimanche matin voit le départ de quelques participants, qui ont parfois une longue route pour rentrer chez eux.

Après une nuit trop courte pour beaucoup d’entre nous, le Tournoi de l’Amitié vient clôturer les festivités avec une trentaine de courageux rescapés, dans une ambiance tout aussi chaleureuse que la veille.
La remise des prix récompense à nouveau l’ensemble des bridgeurs présents et marque le clap de fin de ce beau week-end.

Je garderai en mémoire de belles rencontres, une ambiance chaleureuse, accueillante et festive autour d’une passion commune, le bridge.

Le top 5 de la finale :

1 - M. Michel LABORDE - M. Jean Charles LEBON
2 - Mme Elisabeth BRUNIER - M. François GRAUX
3 - M. Jean Louis BOUKET - Mme Marie-Pierre HERBAUT
4 - Mme Jacqueline BODIN - Mme Mireille COUREAU
5 - M. Bernard LOUBERY - Mme Mira LOUBERY

Pour terminer cet article, je vous propose trois donnes issues de ce beau tournoi.

Donne 1 :

     
V1054
AV107
AR32
2
   
 
32
96
D105
ARV943
 
 
SONE
vert rouge vert rouge
 - 1 - 1
2 2 - 4
Fin      

 

 

Entame As de Trèfle pour le 10 en Nord
Quel est votre plan de jeu ?

 
87
RD54
8764
1075
 
   
ARD96
832
V9
D86
     

2 = Léger en points*, mais on donne une bonne entame, de plus, on n'est pas vulnérable.
(* Mais on a passé d'entrée, on ne peut guère avoir plus, c'est la fête !)
2 = La main vaut l'enchère de 2 et demi, mais le carton est introuvable dans la boîte !

On s'est donné l'entame, en fait ! Bon, mauvaise nouvelle ce singleton Trèfle au mort, Nord fournit le 10, bizarre, il appelle dans la couleur ? Que nenni, c'est une carte préférentielle !
Nord demande un retour Coeur, Sud s'exécute, ce qui va permettre à son partenaire de faire deux levées dans la couleur. Qu'il aurait fait de toute façon ? Eh bien non ! Contre-attaque atout, par exemple, Est prend en main et poursuit par Trèfle coupé, As-Roi de Carreau, Carreau coupé, Trèfle coupé, Carreau coupé, atout et Cœur pour le 10 du mort. Nord prend mais doit :
1) rejouer Cœur dans la fourchette du mort, pour plus un,
2) rouspéter son indiscipliné partenaire !


end faq

 Donne 2

 
RDV874
95
D74
95
 
963
10874
V63
743
 
A105
AV
AR98
D862
 
2
RD632
1052
ARV10
 
 
SONE
vert rouge vert rouge
  - 2 2SA
X Fin    

 

Entame Roi de Trèfle par Sud

 

Parfois, au bridge ou ailleurs, on fait des choses normales qui tournent au désastre et des choses bizarres qui tournent bien.
Ici, l'enchère de 2SA d'Est, 16-18 H avec un arrêt Pique, est exempte de tout reproche et le résultat va être cataclysmique (ça change de catastrophique).

 

Sud, avec ses 13 H, se dit que le contrat ne devrait pas gagner et contre, punitif.
Après le Roi de Trèfle, Sud contre-attaque Pique. Le Valet pousse à l'As, laisser passer serait inutile, on connaît la distribution de la couleur. As-Roi de Carreau et Carreau, aïe, c'est Nord qui est en main, il défile ses Piques, moins cinq ! En effet, sur le dernier Pique, Est est squeezé, il doit jeter l'As de Cœur (Sud fait deux Trèfles et un Cœur) ou un Trèfle (Sud fait trois Trèfles).

Moins quatre "seulement" si Est, dépité, a encaissé son As de Cœur avant... Quelle Bérézina !

 

end faq

 

 Donne 3

 

 
1063
ARD9
RD108
A4
 
   

 

 

 
A94
1076
V943
DV8
 
 
SONE
vert rouge vert rouge
- - 1 1
1SA - 3SA FIN

 

 Entame du 5 de Pique. Quel est votre plan de jeu ?

     
52
V832
A5
107632
                     
RDV87
54
762
R95
     

1♠    = Léger en points, mais la couleur est belle.
1SA = 8-10 H, un arrêt Pique au moins. Cette enchère dénie quatre cartes à Cœur.
3SA = Allez, montrez-moi ce que vous savez faire.

Ok, c'est parti ! Je laisse passer un seul tour de Pique (la couleur est connue 2-5 ou 1-6) puis je joue Carreau, sachant que si Est possède l'As, je ne pourrais pas m'en sortir...
Bingo, il est en Ouest ! Celui-ci est fort dépourvu, non pas lorsque la bise fut venue, mais de Piques, comme prévu. Il contre-attaque Trèfle, pas de ça Lisette, sans le Roi, Est n'aurait pas eu de quoi intervenir, je passe l'As du mort. As-Roi de Coeur, je débloque le 10, puis les Carreaux.
Je connais en Est cinq Piques, trois Carreaux, deux Coeurs et le Roi de Trèfle au moins second.
Allez, Coeur pour le 9 du mort (vous voyez, il fallait bien débloquer le 10) puis la Dame.
Neuf levées, ça vous a plu, partenaire ?

 

end faq

 

 Les photos du week-end !

Sauvegarder
Choix utilisateur pour les Cookies
Nous utilisons des cookies afin de vous proposer les meilleurs services possibles. Si vous déclinez l'utilisation de ces cookies, le site web pourrait ne pas fonctionner correctement.
Tout accepter
Tout décliner
Analytics
Outils utilisés pour analyser les données de navigation et mesurer l'efficacité du site internet afin de comprendre son fonctionnement.
Matomo
Accepter
Décliner
Inconnu
Inconnu
Accepter
Décliner
Marketing
Ensemble de techniques ayant pour objet la stratégie commerciale et notamment l'étude de marché.
Quantcast
Accepter
Décliner