Téléchargez et imprimez ICI le n° 46 d'Atout Bridge

 

Lecture des mains : Compte des distributions

Quand on est en défense, il est impératif de chercher à reconstituer les mains cachées pour ne pas jouer à l'aveuglette pendant le déroulement du coup.
De son côté, le déclarant voit le mort et est, ainsi, à même d'effectuer un plan de jeu sans connaître au départ les distributions adverses. Pourtant, un bon joueur ne doit pas se laisser obnubiler par les 26 cartes qu'il voit mais, au contraire, partir en quête de ce qui lui est caché.

Exemple :

 
862
AV5
D1084
AD5
 
ARD1054
10
652
V102
 
V7
D87643
7
9764
 
93
R92
ARV93
R83
 
 
SONE
 1 1 2 -
3 - 5 Fin

Ouest commence par trois tours de Pique, Est défaussant Cœur au troisième tour.
Sud tire alors ses quatre atouts restants et ses trois Trèfles maîtres. Est fournit une fois à l'atout puis écarte deux Cœurs et quatre Trèfles. A ce stade, le déclarant connaît en Est : deux Piques, un Carreau et quatre Trèfles. Est a donc six Cœurs. Sud en déduit qu'Ouest est singleton Cœur. Pour ne perdre qu'une levée dans la couleur, il lui faut espérer que ce singleton sera le 10 ou la Dame. Il joue Cœur pour l'As et Cœur pour le 9 sans l'ombre d'une émotion !

 Notons les trois principes de base qui régissent cette « preuve par 52 » :

Un adversaire qui défausse n'a plus de carte dans la couleur demandée.
Pour connaître la distribution d'une main, il suffit de connaître le nombre de cartes dans trois couleurs et de faire la différence avec 13.
Quand on connaît le nombre de cartes d'un adversaire dans une couleur, on peut déduire par soustraction le nombre de cartes de son partenaire dans la même couleur.

Analysons les principales techniques propres à découvrir la distribution des mains cachées...

 1 - Le compte automatique.

Quand le déclarant dispose de plusieurs moyens de manœuvrer une couleur cruciale, il doit s'efforcer de compter la distribution adverse de cette couleur en jouant les cartes maîtresses dans les autres couleurs.

Exemple :

 
AD10
DV
R1072
R963
 
V7642
72
8
108742
 
93
A1098643
V954
-
 
R85
R5
AD63
ADV5
 
 
SONE
      3
3SA - 6SA Fin

Ouest entame du 7 de Cœur.
Est prend de l'As et rejoue Cœur. Sud compte onze levées et une douzième probable à Carreau. Avant de jouer cette couleur cruciale, il prend soin de tirer trois tours de Pique et un tour de Trèfle. Il constate ainsi aisément le doubleton Pique et la chicane Trèfle d'Est. Ce dernier est donc 2-7-4-0. Sud joue donc Carreau pour le Roi, et quand Ouest a l'amabilité de fournir le 8, il réalise avec succès la double impasse à Valet-9.

 Parfois, ce compte automatique autorisera un placement de main fructueux

Exemple :

 
R865
73
R72
RD83
 
93
V109842
-
107654
 
72
D5
AD9854
V92
 
ADV104
AR6
V1063
A
 
 
SONE
 1 - 3 -
3SA* - 4 -
4 - 4SA -
5 - 6 -
Fin      

Sud donneur
Tous vulnérables

3SA : demande de contrôle

Ouest entame du Valet de Cœur.
On peut penser que le problème du déclarant se réduit à passer la bonne à Carreau. Sud, pourtant, fait la première levée de l'As, purge les atouts, débloque l'As de Trèfle, coupe un Cœur, tire Roi-Dame de Trèfle en défaussant deux Carreaux et appelle le dernier Trèfle du mort ; Est défausse.
Avant de couper machinalement, Sud compte la main d'Est : 2-2-6-3. il en déduit la distribution d'Ouest : 2-6-0-5.
La solution doit lui sauter aux yeux : défausser un troisième Carreau de la main. Ainsi, Ouest devra le gratifier d'une coupe et défausse.

 2 - La recherche active du compte

Pour arriver à connaître la distribution exacte d'une couleur, il y a lieu de contraindre les défenseurs à dévoiler le plus grand nombre de leurs cartes.
Les deux principales techniques utilisées à cet effet sont :
- Le coup à blanc.
- La coupe du côté long.

Exemple 1 :

 
R109
DV6
A1074
752
 
87652
93
3
D9864
 
V3
87542
V962
V10
 
AD4
AR10
RD85
AR3
 
 
SONE
2* - 3* -
3SA - 6SA Fin 

Sud donneur
E/O vulnérables

2 : forcing de manche
3 : 1 As et 1 Roi

Entame : 7 de Pique.

Le déclarant a onze levées de tête et la douzième ne peut venir que des Carreaux. Pour savoir comment manœuvrer cette couleur, Sud donne un coup à blanc à Trèfle à la deuxième levée. Il prend le retour Pique, tire un troisième Pique, encaisse As-Roi de Trèfle et As-Roi de Cœur. A ce stade, il sait qu'Est possède deux Piques, deux Trèfles et, au plus, cinq Cœurs. Est possède donc au moins quatre Carreaux. Sud joue Carreau pour l'As et Carreau vers le 8 !
Si Est intercale, il rejoint le mort par la Dame de Coeur et recommence.

 Exemple 2 :

 
108643
72
AV5
A65
 
DV9752
65
973
103
 
AR
1084
8642
V874
 
-
ARDV93
RD10
RD92
 
 
SONE
2* - 3** -
4 - 4SA -
5 - 5 -
7 Fin    

Sud donneur
E/O vulnérables
2 : forcing de manche
3 : deux As du même rang

Entame : Dame de Pique.
Sud doit faire quatre levées de Trèfle. Pour compter du mieux possible les mains adverses, il prend soin de couper trois Piques du mort et de tirer trois coups de Carreau. Il peut ainsi compter en Ouest deux Cœurs, six Piques, trois ou quatre Carreaux et, par conséquent, un ou deux Trèfles. Sud joue Roi de Trèfle, Trèfle pour l'As et Trèfle vers le 9.

 3 - L'analyse de la séquence d'enchères

Il est bien évident que les enchères adverses sont un élément clé pour connaître la distribution des flancs. L'ouverture d'une majeure ou une intervention à la couleur montrent au moins cinq cartes, une ouverture de barrage (deux faible ou palier de trois) ou une intervention bicolore permettent de situer six, sept ou même dix cartes chez un des deux opposants.
Il faudra, parfois, pousser la réflexion plus loin pour avoir la clé du coup.

Exemple 1 :

 
A872
A6
R52
A974
 
D953
R1072
AD94
D
 
RV4
V54
V876
V52
 
106
D983
103
R10863
 
 
SONE
  1 - 1SA
- - X -
2 Fin    

Ouest donneur
Personne vulnérable

Entame : Dame de Trèfle.

Sud doit décider de la place du Valet de Trèfle. Il doit raisonner ainsi : Est a répondu 1SA, il n'a donc ni quatre Cœurs ni quatre Piques. Ouest a donc quatre Cœurs et quatre Piques. Est n'a pas dit 2 (au premier ou au deuxième tour), il n'a donc pas cinq Carreaux. Ouest a donc quatre Carreaux.
Ouest est donc 4-4-4-1 et il a entamé de sa Dame sèche...

 Exemple 2

 
R4
V10862
D83
V43
 
D98652
D9743
AR
-
 
1073
AR5
7652
D106
 
AV
-
V1094
AR98752
 
 
SONE
 1 2* - 3
4 - 5 Fin

Sud donneur
E/O vulnérables
2 : bicolore majeur

Entame : As-Roi de Carreau et Cœur.
Sud coupe et reconstitue les mains adverses :
Est a répondu 3, il a donc un nombre de Piques inférieur ou égal à son nombre de Cœurs. Ouest a donc un Pique de plus que de Cœurs, il est donc 6-5-2-0.
Sud monte au mort grâce au Roi de Pique et joue Trèfle vers le 9.

Si Est intercale, il rejoint le mort par la Dame de Carreau et recommence.

4 -  L'analyse de l'entame

La carte d'entame et, bien sûr, de façon générale, les indications de parité des adversaires, sont des indices à ne pas négliger pour compter les distributions.
Mais, au-delà de ça, c'est la non-entame d'une couleur qui peut se révéler l'élément capital.

Exemple 1 :

 
106
R
R74
RV98543
 
D932
10863
93
D107
 
AR7
V9754
V1082
6
 
V854
AD2
AD65
A2
 
 
SONE
1SA - 3SA Fin

Sud donneur
E/O vulnérables
Entame : 2 de Pique.
Les flancs prennent les quatre premiers Piques et Ouest joue Cœur. Sud teste les Carreaux et constate qu'Ouest défausse au troisième tour. Il joue As de Trèfle et Trèfle... pour le Valet du mort ! Son raisonnement : si les Trèfles avaient été 2-2, Ouest, connu avec quatre Piques et deux Carreaux, aurait eu cinq Cœurs.
Il aurait vraisemblablement entamé dans sa couleur cinquième...

 Exemple 2 :

 
R102
R104
AV5
RV76
 
D9765
D82
D6
D42
 
83
9765
98732
83
 
AV4
AV3
R104
A1095
 
 
Sud donneur
E/O vulnérables
Entame : 5 de Pique

A la suite d'une séquence que nous préférons passer sous silence, Sud joue 7SA.
Ouest entame Pique. Sud fait la première levée du Valet, tire As-Roi de Pique et constate, au vu de la défausse d'Est, qu'Ouest a entamé sous sa Dame.
Comme il est de notoriété publique qu'on entame jamais sous un honneur contre un chelem à SA (a fortiori un grand chelem), Sud en déduit qu'Ouest a les quatre Dames et il se fait un plaisir de les croquer les unes après les autres.