Simultané du Roy René sur BBO !!!
Le calendrier des tournois

Les prochains tournois : inscrivez vous sur BBO
Mardi 26 janvier (16 donnes commentées + 2 donnes bonus soir à partir de 20h00)
Jeudi 28 janvier (16 donnes commentées + 2 donnes bonus soir à partir de 20h00)
Dimanche 31 janvier (16 donnes commentées + 2 donnes bonus soir à partir de 20h00)

Téléchargez les numéros d'Atout Bridge
logo atoutbridge v2

Complétez votre collection !
Téléchargez les anciens numéro d'atout Bridge !

Cliquez ici

blank

 

 

Téléchargez et imprimez ICI le n° 72 d'Atout Bridge

 Si votre collection n'est pas complète commandez ICI les numéros à télécharger

 

 

Forcing, oui, non ? Un tour de manche, de chelem (2)

Notre sujet va être plus simple que le (1), pour la simple et bonne raison qu'un « 2 sur 1 » promet déjà au moins 10 H.
Nous allons donc souvent nous trouver dans le « forcing », la différenciation des enchères se fera alors plutôt en « forte », « limitée », « encourageante » ou « forcing ».
Vous voyez, il y a quand même du boulot, savoir décrypter les enchères conduisant la grande majorité des fois au bon contrat, ce qui est bien notre quête du Graal !

1 - L'ouvreur répète sa couleur sans saut

SONE
1 - 2 -
2 - ?  
2 : semi naturel, quatre cartes ou force dans la couleur.
2 : semi naturel, quatre cartes ou force dans la couleur.
2SA : 11 H réguliers, non forcing.
3 : six cartes et plus, non forcing, 10-11 H.
3 : soutien forcing de manche

Notons quelques principes, pour commencer.
Le « 2 sur 1 » est non seulement forcing, mais auto forcing, ce qui veut dire que le répondant devra faire une seconde enchère, dans notre exemple, Nord n'a pas le droit de passer sur 2.
Les deux seules enchères non forcing du répondant seront 2SA et la répétition sans saut de sa couleur de réponse.

Attention également de ne pas considérer comme une main faible la répétition à 2, celle-ci peut provenir d'une main inadéquate aux S-A, voire une couleur longue mais de qualité insuffisante pour la répéter avec un saut !

SONE
  1 - 2
- ?    

 

Ouest
72
AR94
RD106
V72
Ouest
6
AD5
D1087632
AR
Ouest
83
AV5
ARD7
8432
Ouest
AV4
7
RDV974
D72
Ouest
R
DV7
ARD1072
V107
2
Malgré les quatre cartes, nommer les S-A est impossible à cause des .
2
Couleur trop laide pour dire 3, pas de panique, Est va reparler.
3
Soutien 4ème,forcing de manche.
2
Superbe couleur, mais pas assez de jeu pour 3.
3
16 H, belle couleur, tous les feux sont au vert.

Nous allons maintenant étudier les développements, et notamment la redemande du répondant.
Comme cité précédemment, seules deux enchères seront non forcing, 2SA et la répétition de la couleur, mais cela n'est pas tout, quelle sera, notamment, la seconde enchère de l'ouvreur suivant l'avancée de la séquence...

Si vous avez lu attentivement, je n'en doute pas, le début du sujet, on a évoqué le terme « semi naturel » pour 2 ou 2, pourquoi cela ? Eh bien parce que, pour rendre une séquence forcing ou par absence d'arrêt dans une des couleurs non encore nommées, le répondant sera parfois contraint de nommer une couleur qui ne sera pas 4ème. Exemples :

SONE
1 - 2 -
2 - ?  
Nord
R7
AD3
954
RD742
 Nord est obligé de dire 3, nommer les S-A est impossible en raison des Carreaux. Comme Sud ne possède pas quatre cartes dans la couleur, ce n'est pas dangereux.
SONE
1 - 2 -
2 - ?  
Nord
953
A
ARD954
AV7
Nord va faire l'enchère de 3, sachant que 3 n'est pas forcing, par la suite il répètera ses Carreaux, essayant d'en jouer 6 ou plus, suivant ce que possède l'ouvreur.
SONE
1 - 2 -
2 - 2 -
?      
2SA : arrêt Carreau sans quatre cartes à Pique.
3 : soutien 3ème ou 4ème.
3 : enchère « poubelle », pas de soutien Trèfle ni Pique, impossibilité de
nommer les S-A, pas six cartes à Cœur.
3 : six cartes et plus.
3 : quatre cartes à Pique sans l'arrêt Carreau.
3SA : quatre cartes à Pique avec l'arrêt Carreau.

Notez la chose importante suivante : le soutien de la majeure nommée montrera quatre cartes sans l'arrêt dans la 4ème couleur, 3SA montrera quatre cartes dans la majeure nommée et l'arrêt dans la 4ème couleur. Cette convention, ultra pratique, a été mise au point par deux immenses champions, Michel LEBEL et Philippe SOULET, rien que ça...
Mais ce n'est pas parce que les deux enchères du répondant, 2SA et répéter sa couleur, sont non forcing que l'ouvreur ne pourra reparler. Minimum, il passera, bien sûr, sinon que pourra t'il faire ?

ONES
1 - 2 -
2 - 3 -
?      

 

Ouest
R7
AV
DV9843
R72
Ouest
A72
R84
RD732
6
Ouest
7
A83
ADV742
R94
Ouest
D63
R72
ADV10743
-
Ouest
A732
5
RDV94
A63
3SA
Ce Roi de Trèfle est une carte « énorme » dans le contexte.
Passe
Et vite, aucune chance de gagner 3SA sans fit et sans jeu.
5
Plus sûr que 3SA avec le singleton Pique.
3
Non forcing, partenaire je déteste vos Trèfles et j'aime mes Carreaux.
4
Pas pour montrer une couleur, bien sûr, Splinter fitté Trèfle.

 Après la redemande à 2SA, l'enchère de l'ouvreur sera encore plus simple.

SONE
1 - 2 -
2 - 2SA -
?      
Passe : on s'arrête là !
3 : ouverture super mini avec quatre cartes (3 direct eût été forcing de  manche).
3 : six cartes à Cœur, quatre à Carreau, forcing.
3 : ouverture mini, six cartes et plus.
3 : six cartes à Cœur, forcing de manche.
3SA : stop.

La nouveauté est l'enchère de 3, qui n'a aucun sens naturel possible, on lui accorde donc la signification mentionnée plus haut. 3 si l'ouverture a été 1.

2 - L'ouvreur nomme les S-A

Au palier de 2 ou de 3, je ne suis pas un grand fervent du « mini-max », qui consiste à dire 2SA avec 12-14 ou 18-19, restons précis...
Après 1 - 2, 2SA de l'ouvreur montrera donc 12-14, 3SA, 18-19.
Après ouverture majeure, 2SA montrera une main de 15-17 H, que l'on a pas ouvert d'1SA en raison de la majeure 5ème.
Dès que l'ouvreur redemandera à S-A, la séquence passera en mode forcing de manche. Maintenant, le répondant devra préciser les possibilités qu'offrent sa main, sachant que l'ouvreur peut, lui aussi, posséder une voire les deux majeures 4èmes, après la séquence 1-2. En effet, regardons ceci :

SONE
1 - ?  
Nord
RD72
5
ARV1072
D5
Nord va évidemment répondre 2, et surtout pas 1.
SONE
1 - 2 -
?      
Sud
R732
AD54
R87
D9
Sud va redemander à 2SA.

 Il va donc falloir voir comment récupérer un fit majeur 4-4, nommer sa force, etc. Le gros avantage est que 2SA étant forcing de manche, toutes les enchères du répondant vont être naturelles !

SONE
1 - 2 -
2SA - ?  
3 : naturel, six cartes et plus, a minima espoir de chelem.
3 : soutien au moins 4ème.
3 : quatre cartes, peut-être quatre à Pique aussi.
3 : quatre cartes, sans quatre à Cœur.
3SA : stop.
4 : énorme soutien, enchère de chelem.
4 : six Trèfles/cinq Cœurs, non forcing.
4 : six Trèfles/cinq Piques, non forcing.
4SA : quantitatif, 18+ - 20- H.

Voilà, vous pouvez vous rendre compte que tout est naturel, pas de piège.
Après 3SA, largement dévoreur d'espace, il est conseillé pour le répondant de jouer le Stayman, de façon à pouvoir faire décrire l'ouvreur, et donner suite à la séquence s'il y a lieu de le faire. Seulement après la séquence 1-2, bien sûr, dans les autres séquences, une ou deux majeures ont été nommées.

ESON
1 - 2 -
3SA - ?  

 

Ouest
AD72
83
94
ARD63
Ouest
R3
A9
DV72
RD943
Ouest
A7
D83
V106
AD1094
Ouest
AD752
6
A
RD9843
Ouest
D63
R94
V7
ARD83
4
Stayman, pour voir si un fit 4-4 à Pique existe, ou pas...
4
Soutien pour jouer 6 ou 7 dans la couleur.
4SA quantitatif, aucun fit n'est agréé. 4
Six Trèfles, cinq Piques, forcing.
6SA
33-34 H dans la ligne, concluons.

Tout est naturel, sauf 4...
Suite des enchères, pour s'arrêter à la manche, proposer ou imposer un chelem.

 

SONE
1 - 2 -
2SA - ?  
3 : bicolore au moins 5-4.
3 : six cartes ou cinq très belles, espoir de chelem.
3 : soutien d'au moins trois cartes, espoir de chelem.
3 : cinq Carreaux/quatre Piques.
3SA : stop.
4 : stop.
4SA : quantitatif.

Très précis tout ça, l'ouvreur devra examiner si sa main est bien faite, mini ou maxi, honneurs de tête, etc.

NESO
1 - 2 -
2SA - 3  
?      
Nord
AD732
R9
A83
RV4
Nord
D10732
RV4
AD7
R4
Nord
ARDV7
R54
D104
85
4
J'accepte avec joie votre proposition de chelem !
3SA
Je suis mini, avec de mauvais atouts.
4
Je suis mini, avec de beaux atouts.
   

 

NESO
1 - 2 -
2SA - 3  
?      
Nord
R4
ADV72
D105
AV7
Nord
DV7
AR963
742
AD
3
Soutien 3ème, bonne main.
3SA
Bons arrêts noirs, meilleur que 3..
.    

 

3 - L'ouvreur fait un bicolore cher

 Intéressant ça ! En effet, on est positionné, bien évidemment, en situation forcing de manche même si, après un 2 sur 1, le bicolore cher est un peu atténué, l'ouvreur étant conforté par le fait que le répondant possède au moins 10 H et très souvent plus. Un exemple simple :

Nord
V7
AD94
RDV72
D5
Après ouverture d'1 et réponse d'1, Nord est un peu court pour dire 2 bicolore cher, en revanche, si le répondant dit 2, on peut se laisser aller à dire 2.

 Une nouvelle fois, le répondant devra préciser ses intentions, manche, chelem, chelem si affinités...

SONE
1 - 2 -
2 - ?  
2SA : enchère d'attente, arrêt Carreau.
3 : bel unicolore.
3 : pas de soutien majeur, pas d'arrêt Carreau.
3 : soutien à la recherche d'un chelem.
3 : soutien fort, quatre cartes.
3SA : main limitée à la manche, sauf réserve de force chez l'ouvreur.
4/4 : soutien avec une main mini.

 Suivant le célèbre principe de vitesse d'atteinte du standard français, plus on va lentement plus on est intéressé pour jouer à un palier élevé.
Ici, le fait de sauter à la manche est décourageant, avec des ambitions, on prend son temps.

 

 
ESON
1 - 2 -
2 - ?  
Ouest
AD63
5
D72
AR943
Ouest
7
AD63
R7
ADV643
Ouest
63
DV94
72
ARD94
Ouest
RV7
63
942
AR1072
Ouest
732
RD3
94
ARDV7
2
Naturel, au cas où Est serait 4450 ou 4441.
3
Soutien à la recherche d'un chelem.
4
Soutien dans une main mini.
3SA
Main mini mais avec arrêt Pique.
3
Impossible de soutenir ou de nommer les S-A.

 Notez que la « 4ème couleur », contrairement à une fausse croyance ne montre rien du tout, c'est juste une enchère qui sert à obtenir des compléments d'information sur la main du partenaire.
Nous n'avons pas parlé de l'enchère de 4SA, mais, comme d'habitude, elle est quantitative, comme à chaque fois qu'aucun fit n'a été trouvé, implicitement ou explicitement.

4 - L'ouvreur fait un bicolore économique

Il n'y aura pas des tonnes de séquences, ici, détaillons les, si vous voulez bien, et disons au passage qu'appeler cela « économique » est un peu faux, nous allons voir pourquoi...

SONE
1 - 2 -
2      
SONE
1 - 2 -
2      
SONE
1 - 2 -
2      
SONE
1 - 2 -
2      

 En effet, pour redemander à saut dans une nouvelle couleur, l'ouvreur doit y posséder au moins cinq cartes, un minimum de 16 H et de belles couleurs.
Ce qui revient à dire qu'une seconde enchère de l'ouvreur dans une nouvelle couleur au palier de 2 est illimité en terme de points H, ce qui n'est pas très grave, le 2 sur 1 étant auto forcing, on montrera sa force plus tard.
Alors, comment va réagir le répondant ? Encore une fois assez naturellement, il va pouvoir soutenir une des deux couleurs, nommer les S-A, ou bien si sa main ne correspond à rien de tout cela, recourir à la fameuse « 4ème forcing ». Prenons un exemple pour clarifier les choses :

 

SONE
1 - 2 -
2 - ?  
2 : 4ème forcing, impossible de faire une autre enchère.
2 : deux cartes, non forcing.
2SA : 11 H, non forcing.
3 : six belles cartes, 10-11 H.
3 : au moins quatre cartes, forcing de manche, pas de soutien Pique.
3 : au moins 6-5 /.
3 : soutien montrant au moins un espoir de chelem.
3SA : 12-15 H, arrêt(s) Cœur.
4 : soutien d'au moins trois cartes, 13-15 S.
4SA : quantitatif, la rengaine, pas de fit explicite ni implicite...

 

 Notons deux ou trois choses, au passage, les trois enchères non forcing sont : le soutien à 2 dans la première couleur, 2SA, et la répétition sans saut de notre couleur de réponse.
Autre chose, pour soutenir au palier de 3 dans la majeure d'ouverture, il faut au moins un honneur 3ème, ou quatre petites cartes.

ESON
1 - 2 -
2 - ?  
Ouest
742
R9
AV10
RD943
Ouest
5
D72
V94
AR10972
Ouest
R7
AD83
A9
AV1083
Ouest
D6
RV94
D63
A1063
Ouest
63
AD7
R94
ARDV7
3SA
Pas de soutien Pique avec trois petits et double arrêt Carreau.
3
Six belles cartes, non forcing.
3
Soutien avec au moins un espoir de chelem.
4
Soutien moins fort qu'au palier de 3.
4SA
Quantitatif.

5 - L'ouvreur soutient le répondant

Voyons déjà un cas assez rapidement, lorsque l'ouvreur soutient à saut le répondant.
Cela va montrer un gros fit, au moins 5ème, et une main de seconde ou 3ème zone. Exemple :

Nord
AR1072
7
RDV94
A5
Vous ouvrez d'1, et votre partenaire répond 2 !
Vous pourriez soutenir à 3, forcing de manche, mais ce serait une enchère Ponce-pilate, bien meilleur est de soutenir au palier de 4 pour montrer votre « bombe »

 Après ce genre de soutien, la suite sera très simple, contrôles et Blackwood, pour jouer la manche s'il manque deux clés, le petit ou le grand chelem s'il en manque une ou zéro.
Intéressons-nous plus précisément aux cas où l'ouvreur soutient sans saut. Exemple :

SONE
1 - 2 -
3 - ?  
3 : force à Carreau et problème à Pique dans l'optique des S-A, ou contrôle pour un chelem, à suivre...
3 : soutien au moins 3ème.
3 : arrêt Pique pour les S-A, sans celui à Carreau, ou contrôle dans l'optique d'un chelem, à suivre.
3SA : 12-15 H, arrêts Carreau/Pique.
4 : fixe l'atout, demande de contrôles.
4SA : quantitatif, pour poser le Blackwood, on passe par 4 avant (voir plus haut...).

 Les séquences vont être grandement simplifiées par le simple fait que le soutien de l'ouvreur enclenche un processus forcing de manche, avec un soutien dans la couleur de réponse et une main très mini, on répète sa couleur d'abord. Exemples :

SONE
1 - 2 -
?      
 
Nord - 1
RD1083
A4
D972
R5
Nord - 2
AD863
V7
RV94
V5
   3
Soutien, on jouera au moins la manche.
 2
Main très mini, on soutiendra plus tard.

 Toujours un peu le même principe, la signification de la 2ème enchère de l'ouvreur va beaucoup influencer la suite de la séquence, avec la main de notre Nord -2-, si le répondant dit 2SA, on enchérira 3 sur lesquels Sud passera, on aura ainsi atteint la meilleure partielle.

L'objectif sera, souvent, d'enchérir le sacro-saint contrat de 3SA, pour ce faire, les enchères intermédiaires montreront des arrêts dans les couleurs nommées, ce qui évitera d'enchérir dans le flou et d'atterrir dans des contrats mort-nés.

Passons au dernier chapitre, lorsque l'ouvreur répète sa propre couleur avec un saut simple, ou double.

 

6 - L'ouvreur répète sa couleur d'ouverture à saut

Deux cas spécifiques, avec un simple saut, avec un double saut.
Réglons son compte en préambule au soutien à double saut, toujours en majeure.

 

SONE
1 - 2/ -
4      
SONE
1 - 2/ -
4      
SONE
1 - 2 -
4      
 

 Les mains de Sud vont montrer une couleur 8ème, voire une très solide couleur 7ème dans une main pas assez forte pour ouvrir de 2 fort indéterminé, trop belle pour ouvrir de 4 ou 4, mais revalorisée par le 2 sur 1 du répondant en terme de nombre de points. Notez que le saut à 4 est moins fort que le saut à 3. Un exemple de mains de Sud :

 

Sud
RD1097542
7
AV
D7
 
Sud
A63
RDV10843
D4
5
 

 Le répondant devra valoriser ses As et ses Rois en face de ce genre de saut, reparler poussant, au minimum, au palier de 5. Les Dames et les Valets dans les couleurs subsidiaires seront de peu d'utilité.

Après l'ouverture d'1, l'ouvreur ne fera jamais de double saut dans sa couleur, à quoi cela servirait t'il ?

 

ESON
1 - 2 -
4 - ?  
Ouest
-
R732
AD954
DV63
Ouest
R7
A965
AR732
R4
Ouest
-
AR63
A9732
A742
Ouest
A6
AD72
AR954
72
Ouest
A63
9
AD732
A1083
Passe
En courant,espérant les faire...
4SA
Pour jouer 6 ou 7, suivant la réponse d'Est.
5
Les contrôles, ça va, avez-vous des atouts énormes ?
5
Contrôle sans celui à Trèfle..
5
On fera suivre par 5SA Blackwood si Est répond 5.

 Le double saut impose la couleur d'atout, si bien que les enchères suivantes du répondant seront ou des contrôles, ou un Blackwood, ou une conclusion.

Terminons notre dossier du jour par les développements qui suivent une répétition à saut de la couleur d'ouverture.
Comme précisé précédemment, la répétition à simple saut de la couleur de l'ouvreur va montrer une main plus forte qu'à double saut. La situation est évidemment forcing de manche, voire plus si affinités !
Déjà, l'ouvreur pourra ne posséder que six cartes, différence essentielle. Cette façon d'enchérir montrera une main un peu trop faible pour ouvrir de 2 fort indéterminé, de seconde zone, donc.
Impératif non négociable, la couleur devra être quasi autonome, comme on dit dans le métier, N-1 perdante.

 
Est
AD7632
R8
AV6
D7
 
Est
RDV1072
A3
54
AD7
 
ESON
1 - 2 -
2      
 
ESON
1 - 2 -
3      
 La force y est, mais la couleur
est insuffisante pour un saut.
 Cette couleur quasi indestructible
est bel et bien référencée,
avec les 16 H, pour un saut à 3.

 

SONE
1 - 2 -
3 - ?  
3 : contrôle en vue d'un chelem.
3SA : très court dans votre couleur, des arrêts partout, pas d'ambition de
chelem.
4 : contrôle, sans celui à Pique.
4 : très beau et long dans ma couleur, misfit caractérisé dans la votre.
4SA : Blackwood, l'atout Cœur est agréé implicitement.

Seule la répétition de sa couleur par le répondant montrera un lourd misfit avec l'ouvreur, et offrira un atout alternatif, les autres enchères (hormis 3SA) seront des contrôles agréant la couleur de l'ouvreur.
Pour une fois (sic !) 4SA sera Blackwood, la couleur de l'ouvreur répétée à saut servant d'atout.

Voilà, j'espère ne pas avoir été trop long ou trop imprécis, le sujet était vaste, nous ne sommes pas entrés dans toutes les cases de l'échiquier, mais un bon tour global a quand même été effectué, vous voilà prêt à affronter à la table pas mal de situations !

 

Place aux exercices