Téléchargez et imprimez ICI le n° 35 d'Atout Bridge

 

Le contre spoutnik du répondant

I - Définition.

Le partenaire a ouvert de 1 à la couleur et l'adversaire de droite est intervenu en nommant une couleur de façon naturelle (avec ou sans saut, jusqu'à 4 inclus).
Le contre du répondant est alors un Spoutnik.
Ce Spoutnik est une forme particulière d'appel qui montre :

- un désir de se manifester (donc au moins un peu de jeu).
- l'impossibilité de recourir à une enchère naturelle satisfaisante (par insuffisance de points ou de distribution).

 
75
RV95
V83
A952
 
RV93
A10952
V64
3
 
762
A65
64
AD1085
 
V642
RV93
83
V74
 
SONE
1 1 X  

SONE
1 3 X  
SONE
1 2 -  
SONE
1 1SA -  
 Hors Spoutnik, point de salut ! Appel pour les majeures  Contre serait Spoutnik, espérons le réveil !  Contre serait punitif 

 II - Spoutnik après intervention au palier de 1.

A - Après un début de séquence : 

SONE
1/ 1 X  

 

- Le répondant a spécifiquement quatre cartes à Cœur, et le contre n'a pas de limite supérieure en points H.
- Si le répondant a cinq (voire six) cartes à Cœur, la main est limitée à 10 H (au-delà, l'enchère naturelle et forcing de 2 est préférable).

Ce Spoutnik promet au moins quatre cartes à Coeurs et 7 H

Exemples :

 
9762
R762
D82
V5
 
83
RD762
R54
862
 
86
AV105
AR3
RV72
 
762
R83
AV52
V92
 
SONE
1 1 -  
SONE
1 1 X  
SONE
1 1 X  
SONE
1 1 -  
Pas assez de jeu Cinq cartes à Coeur et moins de 11 H
Obligatoire avec quatre cartes à Coeur Pas d'enchère pour l'instant

 B - Après un début de séquence :

- Il va s'agir, le plus souvent, d'une recherche de contrat à SA. Au-delà de 12 H, cette recherche s'exprime par un cue-bid. Si vous jouez la « collante », le contre montre quatre cartes à Pique.

SONE
1/ 1 X  

Ce Spoutnik montre :

- une main, en principe, régulière sans majeure 4ème annonçable.
- 7/8 à 12 H.
- pas d'enchère naturelle (majeure annonçable, 1SA ou 2SA).

 Exemples

 
RD3
8652
A9
10863
 
D105
A65
R632
D53
 
R65
53
64
AV10742
 
AD2
RV8
932
A1032
 
SONE
1 1 -  
SONE
1 1 X  
SONE
1 1 X  
SONE
1 1 2  
L'enchère type !
Il vaudrait mieux que les SA
soient nommés par l'ouvreur
Le seul cas où la main peut être régulière
Recherche de SA dans
une main supérieure à 12 H

 C - Après un début de séquence :

SONE
1 1 X  

 Ce Spoutnik montre :
- au moins 7-8 H sans enchère naturelle (donc souvent avec des mineures) ou 11-12 HLD avec un fit 3ème dans la Majeure d'ouverture.

 Exemples :

 
962
8
AD93
R10752
 
762
9
RD1074
AD52
 
V1074
D83
V762
AD
 
 
SONE
1 1 -  
SONE
1 1 2  
SONE
1 1 X  
 
Des mineures
Priorité à l'enchère naturelle
Suivi d'un soutien au palier de 3
pour montrer 11-12 S et trois atouts.
 

 III - Spoutnik après intervention au palier de 2 sans saut.

Les changements de couleur du répondant au palier de 2 seront, bien entendu, positifs (> à 10 H) et forcing. Le contre Spoutnik sera, le plus souvent, une recherche de fit Majeur.
Il existe 3 types de situations :

 A - Après un début de séquence :

 

SONE
1 2 X  

 

Ce Spoutnik peut correspondre à quatre types de mains :

- 8 H et plus avec les 2 majeures au moins 4èmes
- 11 H et plus avec une seule majeure 4ème
- 8-10 H avec une majeure 4ème et un fit Carreau.
- 8-10 H avec une majeure au moins 5ème et de quoi faire une enchère quelle que soit la redemande.

 Exemples :

 
RV106
D982
R52
73
 
V6
AV73
D95
AV52
 
73
R1085
AV72
862
 
 
SONE
1 2 X  
SONE
1 2 X  
SONE
1 2 X  
 
L'enchère type
Recherche du fit Coeur avant de conclure à SA
Si l'ouvreur n'a pas quatre cartes à Coeur,
on nommera les Carreaux.
 

 

 
ADV72
V43
V105
74
 
86
RV852
R32
V74
 
R9
ADV72
A84
742
 
 
SONE
1 2 X  
SONE
1 2 -  
SONE
1 2 2  
 
Suivi des Piques
(montrant cinq cartes et moins de 11 H)
Dangereux de contrer si l'ouvreur dit 2 !
Au moins 11 H, au moins cinq cartes.
 

 N.B : La situation 1 - 2 - X est très analogue. Le contre est Spoutnik et recherche les mineures.

 B - Après un début de séquence :

SONE
1/1 2/2 X  

Ce Spoutnik montre :
- 8 H et plus avec l'autre majeure exactement 4ème.
- 8-10 H avec l'autre majeure 5ème
ou
- 11-12 S et un fit 3ème dans la majeure d'ouverture.

 Exemples :

 
72
RD52
763
A975
 
V5
DV952
A72
762
 
5
AR72
AR5
98632
 
RV5
72
853
AD1062
 
SONE
1 2 X  
SONE
1 2 X  
SONE
1 2 X  
SONE
1 2 X  
9 H, quatre cartes à Coeur et un semi fit à Pique
Le minimum mais sans danger
On avisera après !
Suivi des Piques au palier de trois

 C - Après un début de séquence :

SONE
1 2 X  

 Ce Spoutnik décrit :
- une main de 8 H et plus orientée vers les mineures ou les SA.
ou
- une main de 11-12 S avec trois cartes à Pique.

 Exemples :

 
73
5
RV1063
A10975
 
92
V74
AR72
DV85
 
DV6
43
ADV3
9862
 
 
SONE
1 2 X  
SONE
1 2 X  
SONE
1 2 X  
 
Avec les mineures
Main régulière sans enchère naturelle possible
11-12 S et trois cartes à Pique
 

 IV - Spoutnik après intervention à saut.

En bridge moderne, les interventions à saut sont des barrages. Le n°3 contrera Spoutnik pour montrer du jeu (9 H et plus) et/ou chercher les majeures non nommées.
Plus le palier du barrage sera élevé, plus le contre sera « optionnel ».

 Exemples :

 
RV52
93
AV52
V73
 
R1084
DV974
52
A3
 
AR54
6
RD642
1084
 
V72
D3
RV9
A10864
 
SONE
1 2 X  
SONE
1 3 X  
SONE
1 4 X  
SONE
1 3 X  
10 H et quatre cartes à Pique
10 H et les deux majeures
Du jeu, souvent quatre cartes à Pique
Du jeu !

 V - Principe de développement des enchères.

1– Redemande après un Spoutnik.
Considérons la séquence :

SONE
1 1 X -
?      

Le contre ayant promis 7 H et plus, alors qu'une réponse en 1 sur 1 n'en promet que 6, les redemandes s'en trouvent un peu décalées :

Doté de quatre cartes à Cœur, l'ouvreur dit :

2 avec 12 -15 S.
3 avec 16 -17 S.
4 avec 18 -20 S.

Doté d'une main régulière ou semi-régulière, l'ouvreur dit :

1SA avec 12-15 HL.(l'arrêt Pique n'est pas certain).
2SA avec 16-17 HL.(avec une main n'ayant pas pu être ouverte d'1SA).
3SA avec 18-19 HL et un bon arrêt.

Principe :
Après un Spoutnik du répondant, l'ouvreur donne le plein de sa main.

Exemples :

 
RD52
V5
AD1062
A3
 
5
RD108
ARD95
AR53
 
V52
A103
RDV5
D74
 
SONE
1 1 X -
?      
SONE
1 1 X -
?      
SONE
1 1 X -
?      
 
2SA
16-17 HL
2
Trop fort pour 4
1SA
Malgré l'absence d'arrêt Pique
 

 

 
ARD105
DV62
5
R93
 
ADV62
6
RD93
AV5
 
RDV985
A52
7
RV3
 
SONE
1 2 X -
?      
SONE
1 2 X -
?      
SONE
1 2 X -
?      
 
3
Belle main de zone 2
3SA
2SA ne serait pas forcing
3
Naturellement
 

 

 
3
ARD5
R6
AV10764
 
D102
A6
R64
RV752
 
-
R73
AD105
AR8642
 
SONE
1 4 X -
?      
SONE
1 4 X -
?      
SONE
1 4 X -
?      
 
5
La main est assez puissante pour reparler
Passe
Le camp N/S est majoritaire en points
4SA
Main très distribuée
à la recherche du meilleur contrat
 

 2 – Le contre « muet » et le contre de réouverture.

Du fait du Spoutnik, un répondant désireux de pénaliser une intervention ne peut plus contrer punitivement de manière directe.
Il doit passer dans un premier temps. Le passe « Blanche-neige » (ou contre muet) ne doit pas être effectué avec des mains excédant 13 H, de peur que la séquence s'arrête là.

 Exemple :

 

 Nord
A62
V53
64
AD1075
     
SONE
1 2 -  
     
       

 Principe :

L'ouvreur doit s'efforcer de réveiller par contre chaque fois que sa main aurait justifié un contre d'appel sur une ouverture adverse. (critère de courte en Majeure mis à part).

Exemples :

 
RD53
R982
AV63
7
 
D985
R6
ARV852
6
 
R3
AD62
AR853
87
 
RV
R962
AD94
762
SONE
1 2 - -
?      
SONE
1 2 - -
?      
SONE
1 2 - -
?      
SONE
1 2 - -
?      
Contre
La main type
2
Trop distribué pour contrer
Contre
Main de zone 2
Passe
Trop régulier
(le partenaire n'a peut-être rien du tout !)

 Les exercices