Simultané du Roy René sur BBO !!!
Le calendrier des tournois

Les prochains tournois : inscrivez vous sur BBO
Mardi 29 septembre (16 donnes soir à partir de 20h00)
Mardi 6 octobre (16 donnes soir à partir de 20h00)
Mardi 13 octobre (16 donnes soir à partir de 20h00)

Téléchargez les numéros d'Atout Bridge
logo atoutbridge v2

Complétez votre collection !
Téléchargez les anciens numéro d'atout Bridge !

Cliquez ici

 

 

Téléchargez et imprimez ICI le n° 68 d'Atout Bridge

 Si votre collection n'est pas complète commandez ICI les numéros à télécharger

 

 

Théo Guillemin

yves et eureill

 

 

 

 

 

Tous les deux mois environ, nous vous proposons le portrait d'un « acteur » du bridge, français ou étranger. Très souvent, c'est un professionnel, arbitre, animateur, joueur ou autre.
Ce mois-ci, nous avons le plaisir de vous présenter Théo Guillemin.

Je m'appelle Théo GUILLEMIN et j'habite à Paris, ville où je suis né le 19/06/2001. Habitant dans le 19ème arrondissement, je suis allé au collège Saint-Georges puis au lycée Bossuet Notre-Dame, situés à environ vingt minutes de chez moi en métro. Après avoir réussi un BAC ES, j'ai intégré cette année une licence d'économie-gestion à l'université d'ASSAS.

Je suis une personne positive qui aime bien s'amuser en toutes circonstances. Je suis relativement calme et patient. J'aborde la vie avec un certain réalisme sans tomber dans un optimisme fou ni un certain pessimisme ambiant. De plus, je suis plutôt réservé au premier abord avec les personnes que je ne connais pas ou mal.

J'ai été initié au bridge par mon père à l'âge de cinq ans et qui m'a appris les bases. J'ai disputé mon premier tournoi de bridge au Palmarium à huit ans, mais c'est véritablement en CM2 que j'ai commencé à faire des progrès dans les stages jeunes animés par Christophe OURSEL. A onze ans j'ai disputé mon premier petit tournoi international à Francfort (nous avions perdu en finale). A douze ans, j'ai réalisé ma première belle performance avec mon partenaire de l'époque, Luc BELLICAUD, en décrochant la deuxième place du junior/2. Quelques mois plus tard nous avons perdu en finale des championnats du monde/4 Kids à Istanbul en 2014 contre la Pologne. A partir de 2015 j'ai changé de partenaire et je joue désormais avec Arthur
BOULIN. Ensemble, nous avons décroché trois médailles en championnat du monde dont le titre par équipes à Lyon en 2017, fait le doublé junior/2 et /4 au championnat de France lors de la saison 2018/2019. Nous sommes également montés en DN1/2 lors de la saison 2017/2018 et lors de la saison 2018/2019 nous avons fini 3èmes de la DN3/4 avec l'équipe Bridge Plus, ce qui nous a fait monter d'une division. Je suis actuellement 1ère série Pique. Si je devais parler d'une donne qui m'a marqué en particulier, je mentionnerais une des donnes du dernier segment de la finale des championnats du monde à Lyon.

Voici le diagramme :

 

 

 
ARV107
AR5
97
D65
 
984
9732
A105
942
 
632
D1086
V863
A7
 
D5
V4
RD42
RV1083
 
 
SONE
1 - 1 -
1SA - 2 -
2 - 3SA Fin

Au contrat de 3SA Arthur entama du 7 de Coeur en 4ème meilleure et le déclarant chinois fit l'erreur de passer petit du mort. En main à la Dame de Cœur, j'ai compté les levées du déclarant ainsi que ses points. En voyant cinq beaux Piques au mort ainsi que trois petits chez moi, je pouvais d'ores et déjà lui compter sept levées. Avec neuf points dans les mineures, le déclarant n'aurait sans doute aucun mal à affranchir ses deux levées manquantes. Pour battre le contrat nous devions donc affranchir des levées rapidement en flanc et nous avions la chance d'avoir une reprise de main directe avec l'As de Trèfle. La seule couleur attractive était les Carreaux. Mais pour affranchir nos levées, il fallait partir du Valet, et espérer que le partenaire ait la teneur que l'on peut voir sur le diagramme. Si j'avais rejoué un petit Carreau, le déclarant aurait pu passer petit de sa main et nous n'aurions pas pu le traverser deux fois. Certes, ce n'est pas une donne hyper spectaculaire, et l'adversaire a commis une erreur mais pour moi cette donne reflète bien ce que je pense du bridge : un jeu d'erreur et également un jeu où il faut saisir sa chance pour gagner ou battre un contrat même si cette chance parait infime.

 LOISIRS ? Hormis le bridge, j'aime bien me divertir que cela soit à travers le cinéma ou le sport. J'apprécie la plupart des sports ainsi que beaucoup de genres cinématographiques. J'aime également l'histoire et notamment la période antique grecque.

PARTENAIRES ? Comme je l'ai déjà dit précédemment je joue avec Arthur BOULIN presque toutes les compétitions depuis 2015. Cette année, en vue des championnats du monde – de 21 ans, je joue avec Léo ROMBAUT.

QUALITES REQUISES POUR NOTRE JEU ? Pour atteindre un bon niveau, les qualités requises sont, à mon avis, les suivantes : au-delà d'un important de travail de préparation avec son partenaire il faut aussi s'appuyer sur une capacité de concentration importante qui permet de d'être régulier sur une longue période, une faculté de mémorisation et une bonne gestion mentale de la pression par le contrôle de ses émotions.

OBJECTIFS, REVES ? A court terme, mon objectif serait de remporter une médaille internationale en – de 26 ans avec Arthur, ainsi que de jouer de manière régulière en DN1. A long terme, évidemment qu'intégrer l'équipe de France Open serait un rêve.

CONVENTION PREFEREE, CELLE QUE TU DETESTES ? Au préalable, toutes les conventions nécessitent un travail important avec le partenaire. Ma convention préférée est le 2 bicolore majeur car elle permet de barrer l'adversaire ainsi que d'aboutir rapidement à un bon contrat en majeure dans le camp de l'ouvreur. Cependant, il faut vraiment être au point avec le partenaire sur la qualité des couleurs en fonction de la position, de la vulnérabilité... Il n'y a pas spécialement de convention que je n'apprécie pas.

POINT FORT, POINT FAIBLE ? Je pense avoir un bon niveau en flanc ainsi qu'une bonne capacité de concentration. J'ai encore des progrès à faire notamment dans le domaine des enchères compétitives. J'ai encore tendance à perdre un peu mon calme quand j'enchaine un peu trop les mauvais coups.

SPORTIF, SPORTIVE PREFERES ? Mes sportifs préférés sont Niki LAUDA et Jacques ANQUETIL car ils savaient parfaitement gérer une compétition du début à la fin de manière pragmatique et efficace dans le but de remporter la victoire. C'est pour cela que je préfère un entraineur comme Didier DESCHAMPS qui prône la victoire quelle que soit la manière à un entraineur comme Pep GUARDIOLA qui favorise le beau jeu.
Ma sportive préférée est la sprinteuse américaine Alyson FELIX, pour son palmarès impressionnant ainsi que pour la discipline qu'elle représente, à savoir l'athlétisme. En effet il y a selon moi beaucoup d'athlètes de très haut niveau qui n'ont pas la reconnaissance légitime car ces athlètes pratiquent des disciplines peu médiatiques que beaucoup de personnes considèrent comme « mineures ».

PERSONNALITE PREFEREE ? Je dirais que ma personnalité préférée est Winston CHURCHILL pour son volontarisme, son pragmatisme et ses qualités de visionnaire dont il a fait preuve durant la seconde guerre mondiale.