blank
Edito mars 2021

Edito mars 2021

Un an déjà... Un petit clin d'œil à Alexandre Dumas, et son « Vingt ans après », en espérant que...

Soumission ou contre-attaque

Soumission ou contre-attaque

  Rejouer la couleur du partenaire, ou « oser » en contre-attaquer une autre ?...

Mars 2021

Mars 2021

1- Qui a tort ?Et la catastrophe est bel et bien là, un contrat ridicule de 3SA -1, sur entame...

Mars 2021 - Réponses

Mars 2021 - Réponses

1- Qui a tort ?Et la catastrophe est bel et bien là, un contrat ridicule de 3SA -1, sur entame...

Jouer trop vite

Jouer trop vite

Ha que de contrats nous avons « saboté », que ce soit en attaque ou en défense, par excès de...

  • Vous cherchez un stage ou un voyage ?

    Vous cherchez un stage ou un voyage ?

  • Edito mars 2021

    Edito mars 2021

  • Soumission ou contre-attaque

    Soumission ou contre-attaque

  • Mars 2021

    Mars 2021

  • Mars 2021 - Réponses

    Mars 2021 - Réponses

  • Jouer trop vite

    Jouer trop vite

 

 

Téléchargez et imprimez ICI le n° 74 d'Atout Bridge

 Si votre collection n'est pas complète commandez ICI les numéros à télécharger

 

 

Un an déjà...

Un petit clin d'œil à Alexandre Dumas, et son « Vingt ans après », en espérant que nos clubs réouvriront avant ce délai ! D'ailleurs, on se trouve à quatre à une table, autant que de mousquetaires, malgré le titre trompeur du tome d'avant !

Un an sans compète, un an sans tournoi de club, un an sans l'apéro avec le prof' qui distille (c'est le cas de le dire...) ses conseils éclairés, un an sans « vivre » notre bridge que nous aimons tant, et pas que pour la manipulation de ces petits rectangles de carton, mais aussi pour toute la convivialité et l'amitié qui sont générées ou renforcées par les rencontres « de visu ».

Un an déjà que les professionnels du bridge, enseignants, arbitres, animateurs, organisateurs de voyages, de simultanés, de festivals, etc. Pardon si j'en oublie, sont quasiment à l'arrêt, attendant des jours meilleurs qui tardent à venir.

Un an, pour certains, à être rémunéré par l'état, merci au passage à la couverture sociale française, décriée par certains, mais sans doute la plus généreuse au monde, mais je ne m'avancerais pas plus loin en ce domaine, la politique n'a pas lieu de cité ici.

Un an déjà, mais ce sera sans doute bientôt fini, la vaccination devrait libérer les esprits, notre population va être traitée en priorité, le privilège de l'âge diront certains sarcastiques.

Préparez-vous, soyez dans les « starting-blocks », la FFB, les comités, les clubs, auront besoin de votre « présentiel » comme on dit maintenant, il faudra retrouver le chemin des salles de jeu, internet, c'est bien, mais le réel mieux.

Un an déjà, mais soyons positif, et pensons à tous ceux qu'il nous restent à jouer, s'amuser, gagner ou chuter des contrats.

Vive le bridge.

Yves JEANNETEAU.

Restez informés grâce à notre newsletter